M. L. Stedman, Une vie entre deux océans, lu par Martin Spinhayer

The Paul J. Getty Museum - 84.XD.879.164 - M.L. Stedman, Une vie entre deux océans, lu par

The J. Paul Getty Museum, Los Angeles 84.XD.879.164

Pendant trois heures, j’ai trouvé ce livre audio exceptionnellement plat, d’une banalité confondante. Une première scène accrocheuse suivie d’un retour en arrière qui nous raconte tout ce qu’on avait déjà deviné : le boulot décroché, la rencontre, les grossesses. Etant toujours en manque de textes lus j’ai persévéré tout en faisant autre chose : me couper les ongles, voyager en train, faire la cuisine. Jusqu’à la seconde fausse couche. Débauche glauque et sanglante vautrée dans le drame dont le sommet a mis définitivement un terme à mon écoute.

Il jeta un nouveau coup d’oeil aux ombres projetées par le bébé, et, à côté, au gâteau recouvert de son linge, semblable à un frère jumeau sous son linceul. (3:16:40)

Le comparatif entre ce bébé mort et un gâteau a sonné le glas de ma patience. Métaphore biblique ? Tentative poétique ? La platitude qui patine sans efforts sur des clichés passe encore, le mauvais goût, non.

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *