Elena Ferrante, L’amie prodigieuse, lu par Marina Moncade

The Rijksmuseum, Amsterdam RP-F-F01124-5 - Elena Ferrante, L'amie prodigieuse, lu par Marina Moncade

The Rijksmuseum, Amsterdam RP-F-F01124-5

Intriguée par l’émotion qui transparaissait dans la voix de Nelly Kapriélan parlant de cet auteur, j’ai pris ce livre audio – sans aucune conviction toutefois, les recommandations du Masque et la Plume m’ayant fort souvent dépitée. Et je suis tombée sur l’exception qui me poussera toujours à avoir un titillement d’envie quand j’entend une critique pleine d’envolée. Pleine de charme, riche, complexe, originale, autant dans son propos que dans sa construction, cette amie prodigieuse a accompagné mon mois de juillet de son soleil napolitain dur et tendre. Marina Moncade, que je n’avais jamais entendue, se fond avec vie et naturel dans la langue, la peau de tous les personnages et dans la ville elle-même.

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *