John Grisham, Le manipulateur, lu par Tony Joudrier

The Walters Art Museum, Baltimore 57.297 - John Grisham, Le manipulateur, lu par Tony Joudrier

The Walters Art Museum, Baltimore 57.297

Légèrement ennuyeux et platement narratif, c’est bien du Grisham. Je n’aime pas tant cet auteur pour la qualité de ces écrits que pour sa disponibilité en livre audio. Il remplit avantageusement les oreilles pendant un temps certain. Nul besoin d’être concentré, le rythme est si lent qu’il y a peu de chances de rater une phase marquante. Tony Joudrier a une voix un peu trop musclée et railleuse pour ma sensibilité mais elle sied bien au personnage. Il faut chercher le roman au milieu des infos sur le monde carcéral pendant une bonne partie du livre. Puis une petite surprise se profile, mais vu le titre, on s’en doutait un peu. Long, lent et sans éclat.

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *