Guy de Maupassant, Boule de suif, lu par Hélène Lausseur

The Metropolitan Museum of Art, New York 1999.299.2 - Guy de Maupassant, Boule de suif, lu par Hélène Lausseur

The Metropolitan Museum of Art, New York 1999.299.2

Moi qui avait abandonné Guy de Maupassant il y a quelques années à cause de la dureté de ses textes, j’ai été surprise par la beauté de celui-ci. C’est un petit bijou d’écriture. Pas un mot de trop, pas une description vaine. Chaque élément trouve sa place dans la globalité du récit. Maupassant fait preuve d’une grande acuité psychologique, dépeint les caractères en trois coups de pinceau et nous raconte une histoire d’une cruauté terriblement réaliste.

Hélène Lausseur y est pour beaucoup, par son interprétation parfaitement juste, qui met en valeur les thèmes, les enjeux, les caractères. Elle embrasse le texte, le digère, le restitue. On comprend tout.

[Écouté dans le cadre du Prix Lire dans le noir 2013]

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *