Raymond Dorgelès, Les croix de bois, lu par Denis Wetterwald

The Rijksmuseum, Amsterdam RP-P-1926-1071 - Raymond Dorgelès, Les croix de bois, lu par Denis Wetterwald

The Rijksmuseum, Amsterdam RP-P-1926-1071

C’est un texte lourd, dur, pesant, boueux, que nous invite à découvrir Denis Wetterwald. Il accompagne l’humanité de ces hommes pris dans la tourmente de son côté gouailleux et tendre, donne témoignage de leur impuissance.

Découpé en tableaux, le texte est brutal. L’écriture est réaliste, mais il y a des pointes de poésie, des formules très imagées, qui viennent contrebalancer et rendre encore plus insupportables les scènes de tranchées.

[Écouté dans le cadre du Prix Lire dans le noir 2013]

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *