Donna Leon, Les joyaux du paradis, lu par Sabrina Marchese

Donna Leon, Les joyaux du paradis, lu par Sabrina Marchese

J’ai beaucoup aimé ce court polar contenu tout entier dans deux malles anciennes pleines de paperasses poussiéreuses. Point d’action bondissante ni de suspens frémissant, mais une intrigue de bibliothèque et de vieilles lettres aussi bien ficelée que ces dernières. La chute m’a beaucoup amusée.

Sabrina Marchese met une attention particulière aux relations amicales que nouent Caterina et Roseanna et donne la mesure de la sympathie qui naît entre elles avec brio. De sa voix douce et calme, posant les mots avec clarté, elle parcoure l’histoire d’une manière juste et agréable, accompagnée d’une musique qui sied à merveille.

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *