Emanuelle Bernheim, Sa femme

The Metropolitan Museum of Art, New York 1984.433.24 - Emanuelle Bernheim, Sa femme

The Metropolitan Museum of Art, New York 1984.433.24

On retrouve le même charme que dans Stallone. Une écriture simple, qui va directement à l’essentiel, un travail sur le langage du non-dit et de l’imaginaire, des mots sillonnés de douceur, de tendresse, de recul, et d’un humour discret.

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *