Bergsveinn Birgisson, La lettre à Helga, lu par Rufus

Bergsveinn Birgisson, La lettre à Helga, lu par Rufus

C’est l’histoire d’un homme qui ne peut pas renoncer à observer la course des nuages. Entre moutons et quatrains islandais qui apportent une touche d’exotisme, se raconte un état amoureux aux consonances champêtres. Il y a des histoires amusantes, des histoires émouvantes, la parabole de la brouette… et un lecteur délicieux…

Un Rufus intimiste qui frôle le murmure au rythme du souffle. Il caresse ce texte qui ne s’offre pas d’emblée, l’entrouvre peu à peu. Il colle aux mots dans une étreinte charnelle, fait preuve d’une sensualité terrible aux passages dédiés.

Celles et ceux qui lisent le livre papier au lieu d’écouter le livre audio ne savent pas ce qu’ils ratent !

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *