Olivier Gay, Les talons haut rapprochent les filles du ciel

Olivier Gay, Les talons haut rapprochent les filles du ciel

Elle maniait le tonfa, je me passais de la crème anti-hémorroïdes sous les yeux. Nous étions parfaits l’un pour l’autre.

Au début du livre j’ai tordu le nez et je me suis dit : Oh non, de la drogue, du sexe, de l’alcool, beurk ! Puis j’ai vite changé d’avis. Il y avait un je-ne-sais-quoi dans le style qui a commencé à me titiller, une écriture mine de rien très soignée, de l’humour, du décalage, de la gouaille, un monceau d’auto-dérision. L’auteur s’amuse avec les mots et j’ai fini par m’amuser avec lui.

Il faut dire que le trio d’enquêteurs totalement improbables y est pour beaucoup. De l’intrigue juste comme il faut, qui avance l’air de rien et nous voilà avec un cocktail très rafraîchissant. Je me suis régalée !

[Lu dans le cadre du Prix des Lectrices Confidentielles 2012]

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *