Agatha Christie, Les pendules

472743 The New York Public Library - Agatha Christie, Les pendules

The New York Public Library 472743

Toute cette histoire est mélodramatique, fantasmagorique et complètement chimérique. (1126)

J’ai adoré le début. Plusieurs mystères réunis. Quels sont les indices importants, quels sont ceux qui masquent la réalité ?

Hercule Poirot nous dévoile un peu de son intimité. Son intention de cultiver des courges – à laquelle il  a renoncé. Son ennui canalisé dans la lecture de polars, ce qui finit par rendre son style mélodramatique, comme le lui fait remarquer son ami Colin. Sa propension à rester aussi cramponné à son fauteuil qu’une bernicle à son rocher. La bernicle garde malgré tout l’esprit vif quand elle est sollicitée.

La résolution de l’énigme tient plus de l’esbroufe que du roman à énigme. Trop romancé à mon goût, ce n’est pas le versant des œuvres d’Agatha Christie que je préfère.

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *