John Irving, Le monde selon Garp, lu par Bertrand Suarez-Pazos

49.50.231 The Metropolitan Museum of Art, New York - John Irving, Le monde selon Garp, lu par Bertrand Suarez-Pazos

The Metropolitan Museum of Art, New York 49.50.231

C’est un roman d’une grande originalité, riche et jouant sur plusieurs registres selon les périodes. Le thème central tourne autour du féminisme et de l’identité sexuelle aux États-Unis dans la période de l’après-guerre. Certains passages sont un peu datés, la relation de couple entre Garp et Hélène tire en longueur. D’autres virent au scénario catastrophe, voire au gore, la scène du viol m’a valu quelques nausées pendant mon trajet en car.

J’ai surtout été sensible à l’évolution des personnages sur le temps, la composition de la famille et de son entourage. On finit par vivre avec eux, dans une espèce de familiarité renforcée par la longueur du texte, les naissances, les morts… L’alternance des tonalités – humour, drame, plaidoyer pour le respect du corps féminin, réflexion sur le processus de création littéraire – évite des ennuis trop prolongés si on accroche pas avec l’une ou l’autre.

J’étais impatiente d’écouter Bertrand Suarez-Pazos sur un autre texte que Ravage. J’ai ressenti une légère déception au début, ne retrouvant pas cette concentration rythmée qui m’avait tant plu. Il met un peu de temps à entrer dans le texte, mais au bout d’une heure, le ton est pris. Il arrive à en rendre l’humour et l’ironie, le personnage de Garp prend corps. Il y a des scènes interprétées avec une grande habileté – le viol, les apparitions de la femme de ménage, l’arrivée du new-yorkais. Bertrand Suarez-Pazos a un registre varié, reste souple, sait s’adapter aux changements de cap tout en préservant la continuité des personnages, ce qui convient bien au roman.

J’ai été très surprise de prendre plaisir à cette écoute et plus encore de me retrouver frustrée à la fin du livre alors qu’il dure plus de 24h !

[Écouté dans le cadre du Prix Lire dans le noir 2014]

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *