Jérôme Camut et Nathalie Hug, Les murs de sang

Jérôme Camut et Nathalie Hug, Les murs de sang

Une écriture à deux mains originale et harmonieuse.

Un thriller très visuel, très film d’action rebondissant dans tous les coins comme une balle. On ne peut par dire qu’on ai le temps de s’ennuyer.

La brute vengeresse et incontrôlable qui tient lieu de personnage principal m’est ceci dit devenue très vite fatigante et antipathique.

Sans doute du bon travail dans le genre imbroglio politico-financier. Mais… adrénaline, testostérone, violence, brutalité, moralisme douteux (on paie toujours ses fautes… bla bla bla… »), le tout sans aucun humour ni décalage… pour ma part, je passe mon chemin.

[Lu dans le cadre du Prix des lectrices Confidentielles 2012]

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *