Dany Laferrière, L’énigme du retour, lu par l’auteur

Dany Laferrière, L’énigme du retour, lu par l’auteur

Dany Laferrière, d’ordinaire si enjoué, si fringant en interview, est ici aussi raide qu’un col amidonné. Sa lecture est ampoulée, monotone, appliquée, très scolaire en somme. On le sent mal à l’aise, comme s’il essayait à toute force de faire oublier qu’il est l’auteur du texte qu’il interprète. Émotion, sensibilité et toute vie s’évaporent du roman comme rosée au soleil.

S’agissant en plus d’évocations dont la continuité n’est pas toujours évidente, je n’ai pas compris grand chose aux 30% que j’ai écoutés. Abandon.

 

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *