Patrick Lapeyre, L’homme-sœur, lu par François Morel

Patrick Lapeyre, L’homme-sœur, lu par François Morel

Je n’avais pas envie de lire ce livre, mais j’avais envie d’écouter François Morel. Le texte lui va bien, léger sans oublier une attention portée vers l’humain, tragique tout en restant guilleret, un poil piquant.

C’était agréable à écouter tout en brodant, mais sans François je ne l’aurai pas continué passé les premières pages. D’ailleurs les deux derniers CD déraillaient et je n’ai pas pris la peine de chercher le livre papier à la bibliothèque pour connaître le fin mot de l’histoire. Passager comme un nuage…

 

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *