Chamane ou shaman… « celui qui a la connaissance »…

Classé dans : Non classé | 0

La neuropsychologie actuelle reconnaît dans le phénomène des états de « conscience modifié » des stades bien Wakinian-37f61précis, universels, apportant un éclairage nouveau au « chamanisme ». Ainsi, selon une communauté scientifique contemporaine*, le « chamanisme » répond de façon logique à la configuration même de notre système nerveux. Les « pouvoirs » induits ne sont pas à « rejeter » dans le mépris comme de simples superstitions « primaires ». Car la sagesse ancestrale des « chamanes/hommes Médecine »** (du moins les plus authentiques et qualifiés), réside dans leur connaissance du fonctionnement de l’esprit humain, de l’influence de l’esprit sur le corps, de l’esprit sur le mental, et de l’esprit sur l’Esprit… Cette sagesse constitue un patrimoine oral et écrit, émanant d’hommes et de femmes qui parlent avec respect de la Terre et des animaux, des liens qui les unissent, ainsi qu’aux arbres, etc., au soleil, la lune, la voûte céleste et à l’univers ; des voix « riches » d’une harmonie entre l’être humain et la Nature que notre civilisation présente a brisée… car par définition elle est « briseuse du Rêve » (qui n’a que peu de chose à voir avec l’état onirique analytique) dans son hégémonie des consciences, prônant le consumérisme sous couvert de « libéralisme »… d’un homme « utilitaire ». Ce dont il s’agît ici, c’est d’un état d’être « oblatif » et « non-séparé » qui nous met en situation de « manifestation » n’ayant un sens que dans la mesure d’une continuité redevable à nos « ancêtres d’origines »… des valeurs qui ont prévalues et qui fait que nous soyons aujourd’hui encore de ce monde… et de notre capacité d’en être « porteur » pour un devenir toujours incertain…

 La Grotte Chauvet en Ardèche du paléolithique de l’Aurignacien ; L’Homo-sapiens habilis (Jean Clottes, lui plum_f_Milan_petite_copie-a798bpréférerait l’appellation de “d’Homo-spiritualis”). En effet il (J. Clottes) émet une hypothèse de travail où il accorde à ses populations (nos ancêtres directs) deux concepts de perceptions qui sont à la fois troublantes et inspirantes. Ces concepts sont ceux de fluidité et de perméabilité. La fluidité est un état ressenti quand il y a interchangeabilité entre les “diverses manifestations” (l’ondulatoire des “consciences” en quelque sorte), qui ainsi dans certaines conditions et circonstances peuvent “communiquer” entre-elles. La perméabilité est un état sans barrières ni cloisonnement entre le corpusculaire manifesté et la “présence spirituelle”. Ainsi par exemple le chaman peut soit se projeter vers ces dimensions spirituelles, soit les inviter à se laisser pénétrer.  Les lieux peuvent être, de cette perception, accueillants ou hostiles, neutres aussi. Il propose comme possibilité que finalement les “artistes” ne se considéraient pas comme tels, mais bien plutôt “habités” par les “entités” de la supra-conscience de ce qu’ils représentaient.

Médiateur entre le tangible et le subtil, « petit Os Creux », ils/elles incarnent le lien de résilience de ce qui est rompu…

* Norbert AUJOULAT, Etzel CARDENA (psychologue-clinicien), Valérie FERUGLIO et Randal WHITE, Dominic FFYTCHE,Thomas DOWSON, et enfin les Préhistoriens David LEWIS-WILLIAMS et Jean CLOTTES (Les Chamanes de la préhistoire)

 

 

Wakan-80696

 

http://www.babelio.com/livres/Lima-Chauvet-Pont-dArc-le-premier-chef-doeuvre-de-lh/667863

** http://www.babelio.com/livres/Mails-Fools-Crow/270878

http://www.babelio.com/livres/Powers-La-religion-des-Sioux-oglala/129890

http://www.babelio.com/livres/Crossman-Hozho-peintures-de-guerison-des-Indiens-Navajo/311030

http://www.babelio.com/livres/Malaurie-Lettre-a-un-Inuit-de-2022/793531/critiques/1103617

 

 

Laissez un commentaire