Préparer de bonnes tisanes avec les plantes de montagne – Gilles Hiobergary

Causse noir, chemin du champignon préhistorique - Préparer de bonnes tisanes avec les plantes de montagne – Gilles Hiobergary

Causse noir, rocher du Champignon Préhistorique

C’est le premier livre dont je me sois servi pour cueillir des plantes. L’intitulé annonce plantes de montagne, mais il y en a beaucoup qu’on trouve un peu partout. le cynorhodon, le fraisier sauvage, la prunelle ou le genévrier, ne sont pas spécifiques des hauteurs. L’avantage, avec les tisanes, c’est qu’il n’y a aucune préparation compliquée à faire. On cueille, on met dans de l’eau chaude au retour de la promenade et on est toute fière d’utiliser des plantes sauvages pour la première fois.

Les plantes présentées sont pour la plupart très courantes. On peut difficilement se tromper. Quelques indications simples et claires sur les bénéfices pour la santé qu’on peut y piocher. Le seul reproche que je ferai à l’auteur, c’est d’exagérer parfois le goûteux des tisanes. À moins que Gilles Hiobergary n’ait un palais très sensible… beaucoup plus que le mien en tout cas. En fait l’idéal, c’est d’inventer ses propres mélanges. Les plantes couplées ont plus de parfum qu’utilisées seules.

Causse Noir

Causse Noir

Causse Noir

Causse Noir

 

Ce contenu a été publié dans Exploration documentaire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *