Stephen King, Fin de ronde, lu par Antoine Tomé

The New York Public Library ps_rbk_675 - Stephen King, Fin de ronde, lu par Antoine Tomé

The New York Public Library ps_rbk_675

Il pense qu’un petit don de télékinésie n’est rien comparé au pouvoir d’internet. (CD2 2h44’07’’)

Stephen King continue sur sa lancée tout en glissant avec souplesse et naturel vers le fantastique. L’enchaînement est plutôt bien tricoté, le motif du jacquard est simple et efficace. On croit à l’entremêlement des fils et des esprits sans se poser de questions superflues. Une dose d’humour décalé ravive les couleurs. Je retrouve bien, dans ce final, le style de l’écrivain, n’était cette intention prophylactique à l’égard de la jeunesse qui ternit le noir profond et mordant sur la note duquel on serait bien restés.

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *