Haruki Murakami, 1Q84 tome 1, lu par Maia Baran et Emmanuel Dekoninck

Haruki Murakami, 1Q84 tome 1, lu par Maia Baran et Emmanuel Dekoninck

Bon alors, qu’est ce que c’est que ce livre mystérieux, déclaré ouvert, lu et plus si affinités, par 1854 livrivores sur Babelio ?

Une langue simple, mais… des personnages et une intrigue d’une étonnante densité.

Beaucoup de répétitions d’éléments narratifs déjà connus, mais…un aspect hypnotique qui fait pénétrer dans un univers addictif.

On pense souvent aller droit dans les poncifs, mais… Murakami nous surprend toujours avec un sens du timing digne du meilleur mentaliste.

Une coloration manga très présente, mais… une culture littéraire semée ici et là, digérée et remodelée, Orwell est invité à la fête.

Ajoutons d’excellents lecteurs, un petit air de musique finement mêlé à l’ambiance… et je me suis retrouvée prise dans des filets qui n’ont rien à envier à ceux des meilleures séries télé… le deuxième tome… vite !

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *