Régine Detambel, La comédie des mots

The Rijksmuseum RP-F-2001-4-15 - Régine Detambel, La comédie des mots

The Rijksmuseum, Amsterdam RP-F-2001-4-15

Un garçon d’écurie vint à poil et au grand galop me retrouver – Barbey d’Aurevilly (145)

Voilà exactement le genre de livre que je cherchais depuis longtemps. Un ouvrage joyeux, vif d’esprit, malin, aux chapitres ludiques qui nous parlent d’anacoluthe, de zeugma, de tautogramme, de Georges Perec et des Shadoks. Enchantement du mot, sautillement du verbe, plaisir du texte. Une excellente introduction aux facéties littéraires. Régine Detambel s’amuse à interpeller le lecteur par des angles nouveaux, des trouvailles de fonds de bibliothèques. Quelques excellents chapitres – imparfait du subjonctif, Archives Nationales, cacographie, lettre z – nous ont franchement égayés.

Pour avoir lavé la Sainte Vierge par-devant et par-derrière, et lui avoir refait un enfant Jésus et un bras gauche : 24 francs. (55)

Il arrive par contre régulièrement qu’on ne saisisse pas les sous-entendus de l’auteur ou qu’on n’arrive pas à partager son plaisir. On aimerait se délecter avec elle d’une gourmandise qui semble la réjouir mais on reste à la traîne. L’origine de l’expression du XVIIe Baisez-moi au cul, la bouche est malade aurait par exemple mérité une explication. Car en fait de méthode pour éconduire un importun, elle m’apparaît d’ici plutôt comme une invitation…

Tant de livres ennuyeux sur l’étymologie sont passés entre mes mains que celui-ci ne peut m’apparaître, malgré ses défauts, que frais, vivant et vivifiant.

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *