Arnaldur Indridason, Opération Napoléon, lu par Thierry Janssen

The Rijksmuseum, Amsterdam RP-F-F01156-DF - Arnaldur Indridason, Opération Napoléon, lu par Thierry Janssen

The Rijksmuseum, Amsterdam RP-F-F01156-DF

J’ai souffert. Toutes les scènes de torture qui parsèment le récit m’ont été mentalement crissantes et douloureuses. Il est plus difficile de sauter des passages en livre audio qu’en livre papier, je me suis donc retrouvée coincée, un poinçon enfoncé dans les côtes, par ma curiosité. Je me suis agrippée pour assister à la révélation finale. Qui est certes amusante mais ne méritait pas un si long roman bourré de répétitions, de clichés romantiques et de grands méchants de série B. Avec un peu plus d’humour et de grands coups de ciseaux (dans le texte, pas dans le ventre), ça aurait pu faire une bonne nouvelle.

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *