Sophie Loubière, Dernier parking avant la plage

Sophie Loubière, Dernier parking avant la plage

Un titre évocateur de soirs d’été enchanteurs, la radio résonnant dans la cuisine, quand les programmes de France Inter prennent leurs quartiers de juillet et d’août avec des émissions improbables et créatives, d’autant plus goûteuses qu’elles sont éphémères.

Sophie Loubière est aussi charmante à l’écrit qu’à l’oral. D’une plume efficace mais mutine, toute en détails mais ludique, elle combine un polar sans prétentions mais addictif. Les personnages prennent comme des blancs en neige, la lecture reste légère malgré la dureté du fond de l’histoire. On en sort égayé et contenté.

Très réussi dans son genre.

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *