Serge Brussolo, Ceux d’en bas

Plateau du Lévézou, La Clau - Serge Brussolo, Ceux d’en bas

Plateau du Lévézou, La Clau

Aucun de ces romanciers de pacotille qui écrivent des romans d’horreur n’oserait inventer une chose pareille. (43)

J’ai été ébouriffée par La planète des ouragans. J’avais envie de poursuivre plus avant dans les écrits de Serge Brussolo, dont la bibliographie est si impressionnante que je n’avais que l’embarras du choix.

Ce polar est un peu écrit à la truelle, mais l’exagération sied bien au genre. On n’y croit pas vraiment, mais cela n’a pas d’importance. L’auteur est à l’aise, maîtrise le genre, s’adresse au lecteur sans en avoir l’air. De l’humour, de la nonchalance. On est là pour partager une bonne histoire ensemble.

J’ai retrouvé la même imagination puissante et domestiquée. Ce n’est pas un roman à énigmes, il est plutôt basé sur les faux-semblants, les rumeurs et les mensonges. Il n’y a pas grand-chose à deviner.

On ne peut pas dire que l’escalade finale soit de celles que j’affectionne mais les trois quarts du livre valaient bien un survol rapide du dernier quart.

La Clau - Papillon

La Clau – Papillon

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *