Agathe Christie, La mort dans les nuages

Causse Méjean, chaos de Nïmes-le-Vieux - Agathe Christie, La mort dans les nuages

Causse Méjean, chaos de Nïmes-le-Vieux

Oui mademoiselle, tout porte à croire que nous allons avoir des surprises. (205)

C’est drôlement addictif, les Agatha Christie ! On en lit un, puis deux, puis trois… Je termine donc mon troisième Agatha Christie en l’espace de trois semaines.

La couverture kitch de ma vieille édition rappelle les films de série B avec sa guêpe géante. J’adore ces couvertures qui allèchent immédiatement  ma sensibilité…

Le stylo ? La flûte ? La mallette à maquillage ? Les neurones turbinent, la mémoire travaille, le cerveau est tout éveillé. Agatha ne nous donne tout de même pas toutes les cartes pour comprendre. On peut faire des suppositions mais les clés ne sont révélées qu’à la fin. J’ai d’ailleurs trouvé la conclusion tirée par les cheveux et fort peu praticable, ou alors c’est qu’elle n’a pas décrit la structure de l’avion comme il fallait. Une déception.

Chaos de Nïmes-le-Vieux

Chaos de Nïmes-le-Vieux

Chaos de Nïmes-le-Vieux

Chaos de Nïmes-le-Vieux

Chaos de Nïmes-le-Vieux

Chaos de Nïmes-le-Vieux

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *