Sylvie Granotier, Cette fille est dangereuse

1984.433.297 The Metropolitan Museum of Art, New York - Sylvie Granotier, Cette fille est dangereuse

The Metropolitan Museum of Art, New York 1984.433.297

Je gardais une belle image du livrodio La rigole du diable,  je n’ai malheureusement pas du tout retrouvé l’ambiance et l’écriture qui m’avaient plu dans ce recueil de nouvelles. L’appellation suspens qui figure sur la couverture est surfaite, on se trouve plutôt face à des paquets de nouilles psychologiques qui ne mènent à rien. Victimes, policiers empathiques, misères humaines, l’écriture est brutale. J’aime rarement ces dialogues intérieurs improvisés de personnes bêtes / lourdingues / sans éducation / limitées. Je trouve la démarche artificielle et même malsaine. Il y en a ici beaucoup. Je suis sortie de chaque nouvelle avec une vague nausée et pas grand chose de plus. Je perdais mon temps, abandon en cours de route.

 

Ce contenu a été publié dans Explorations littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *